CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Cartes postales éditées par le CHAR

  mise en ligne : mardi 16 décembre 2008


Onze cartes postales éditées au profit des actions du CHAR

Pour recevoir ce DVD : bon de commande
JPEG - 38.3 ko
Inhalateur de chloroforme de Charriere
Musée d’Histoire de la Médecine
Photo Jean-Pierre Alonzo

 

PDF - 6.4 Mo
les 11 cartes postales
JPEG - 37.3 ko
Appareil de Raphael Dubois
Créé à la suite des travaux de Paul Bert, il permet l’admiistration d’une concentration de chloroforme fixe. Il est à l’origine des appareil à concentration dosée
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 46.5 ko
Electrocardiographe Boulitte 1925
Premier Ecg portable à galvanomètre à corde Collection André Foeller
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 49 ko
enregistreur de Claude bernard 1842-1850
ayant servi pour ses expériences sur le curare
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 74.6 ko
Appareil de Heidbrinck 1946
Vue de dessus d’un appareil d’anesthésie de Heidbrinck avec oxygène , protoxyde d’azote et cyclopropane
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 45.9 ko
Appareil de Louis Ombrédanne 1908
evaporateur d’ether le plus utilisé en France de 1908 à 1960. Sa simplicité l’a fait mettre entre toutes les mains au dépend de la médicalisation de l’anesthésie
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 61.3 ko
Rein artificiel de Koff-Merill 1952
Ce rein de près de 300kg a permis les premières dialyses rénales avec un circuit en cellophane. les dialyses duraient 24 h
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 96.4 ko
Rêve d’un étherisé 1878
Gravure de Yan dArgent
Paru dans les merveilles de la science de Louis Figuier
article Ethrisation page 665
JPEG - 53.5 ko
Seringue de Pravaz en argent 1853
Il s’agit d’une des premieres seringues servant à coaguler les poches anévrismales avec du perchloriure de fer
Musée d’histoire de médecine de Paris
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 62.8 ko
thoracometre de G.Demenyi 1890
Appareil conçu pour reproduire le diamètre thoracique à l’inspiration et à l’exppiration.
Photo Jean-Pierre Alonzo
JPEG - 61 ko
le "wurst" de Pierre-françois Percy (1754-1825)
Ce caisson hippomobile, rempli de matériel chirurgical, permettait d’amener les chirurgiens et leurs aides directement sur les champs de bataille napoléoniens