CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Cazalaà Jean-Bernard

Né le 8 Mars 1943 à Saint Louis du Sénégal, j’ai beaucoup voyagé pendant mon enfance en raison des affectations de mon père, officier supérieur de l’infanterie de marine.

Après mes études médicales à la Faculté de médecine de Paris, j’ai été nommé Interne titulaire de la région Champagne Ardennes au Centre Hospitalier général de Troyes en 1967.
Le traitement des urgences, notamment des polytraumatisés m’a fait me diriger vers la spécialité d’anesthésie réanimation. J’ai participé à la création du Service mobile d’urgence et de réanimation de cet hôpital (Thèse de doctorat 1971). J’ai ensuite rejoint le service d’anesthésie-réanimation de l’Hôpital Necker (Pr Cara) et obtenu le CES AR en 1973.
De septembre 1971 à octobre 1975, j’ai été affecté au Samu de Paris où j’ai participé à son développement. Aventure fantastique où tout était en permanente évolution. Pendant cette période, Le Pr. Cara m’a demandé de travailler à la sécurité des matériels que nous utilisions en réanimation et en anesthésie. La sécurité des matériels va ainsi guider toute ma carrière.

En octobre 1975, devenant titulaire, le Pr. Cara m’a demandé de prendre en charge avec le Dr. Louville, le secteur d’anesthésie adulte. J’ai continué ma carrière sous la direction du Pr. Geneviève Barrier puis du Pr. Pierre Carli, ce dernier m’a confié la responsabilité du secteur adulte de son service.

Après ma retraite, j’ai continué comme consultant dans la gestion des risques médicaux de mon établissement jusqu’en octobre 2010.

Trois thèmes cliniques m’ont passionné particulièrement : les dispositifs médicaux, la sécurité des patients en pratique clinique, les nouvelles techniques en anesthésie (anesthésie intraveineuse à objectif de concentration et monitorage de la profondeur d’anesthésie).

Mes activités extra cliniques ont porté essentiellement sur quatre thèmes

-  La sécurité des dispositifs médicaux d’anesthésie réanimation :
Participant dès 1971aux instances de normalisation (Afnor, UTE, CEN, CENELEC, ISO, CEI), je suis devenu expert auprès du ministère pour améliorer les sécurités des matériels. En 1983, je devenais expert auprès de la Commission Nationale d’Homologation du Ministère de la Santé et j’y suis resté jusqu’à sa dissolution en 1996.

Ayant participé à tous les travaux de base et à la commission d’homologation, c’est naturellement que l’on m’a proposé d’être Vice-président de la Commission Nationale de Matériovigilance. Je l’ai été pendant deux mandats de 1996 à 2003.

-  La sécurité en anesthésie réanimation :
Marqué par les risques de ma spécialité, j’ai d’emblée travailler pour en améliorer la sécurité. D’abord par des travaux puis en entrant au Comité sécurité de la Société Française d’anesthésie réanimation (SFAR) en 1994. J’ai ainsi participé à la rédaction des recommandations de la société sur les pratiques professionnelles de notre spécialité. J’ai ensuite fait parti du comité analyse de risque de la SFAR jusqu’en 2008, qui s’attache à retrouver les causes racines des incidents et accidents afin d’en diminuer leur occurrence.

-  La prévention des risques
Quittant mon activité clinique à 65 ans, j’ai exercé des fonctions au niveau de la direction de la qualité de mon établissement de santé mettant à profit mon savoir dans l’analyse des causes des accidents.

-  L’histoire de l’anesthésie et de la réanimation :
Mon violon d’Ingres, étant de collectionner des objets médicaux, j’en suis venu à retrouver leurs origines et ainsi à m’intéresser à l’histoire..
M’apercevant avec quelques amis que l’histoire de l’anesthésie française était très peu connue des anglo-saxons et des français…, nous avons créé un club sur ce thème afin de protéger notre patrimoine. Ce club dont je suis un des membres fondateurs a été créé en 1999. J’en ai été secrétaire général jusqu’en 2008 et je suis maintenant le Président. Ce club organise deux réunions scientifiques par an. Ce club a créé un site internet dont je suis l’administrateur, Ce site a pour but de diffuser tous les anciens documents se rapportant à l’anesthésie
Le club a organisé sous ma direction des expositions d’anciens matériels aux congrès d’anesthésie nationaux et internationaux. Deux expositions exceptionnelles ont eu lieu. L’une avril 2004, à l’occasion du Congrès mondial d’anesthésie à Paris (15.000 participants). L’autre en septembre 2008, à l’occasion du 50è congrès national d’anesthésie et des 75 ans de la Société Française d’Anesthésie Réanimation, de même ampleur mais d’un caractère différent a permis à tous les anesthésistes de découvrir ou de retrouver leur passé. Enfin à la suite de l’exposition de 2004, j’ai réalisé avec David Baker et Marie-Thérèse Cousin un livre bilingue (français anglais) qui reprends l’histoire des instruments d’anesthésie.
J’entretiens et je perfectionne pour en faire une réserve visitable, un musée provisoire de l’anesthésie dans le service d’anesthésie du Pr Coriat ( Pitié- Salpêtrière, APHP Paris) qui contient les principaux appareils depuis la seconde guerre mondiale.
Enfin nommé depuis 2009, Archiviste de la Société française d’anesthésie réanimation (SFAR) j’ai la charge de protéger les archives de cette société savante et d’en faciliter la consultation.






Envoyer un message