CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Historique 1891-1909

Exposition 2003 - Congrès de la SFAR - Paris

date de publication : septembre 2003

  mise en ligne : vendredi 7 novembre 2008


Historique de la mesure physiologique et du monitorage
(1891 – 1909)

1891 : Riva Rocci, mesure de la tension artérielle

1893 : Elser et Geitel construisent une cellule photoélectrique

1894 : "ether charts" de Cushing et Codman, relèvent le pouls, la respiration et la température durant l’opération

1894 : Einthoven : premiers essais de phonocardiographie

1895 : Roentgen découvre les rayons X

1896 : Riva-Rocci propose un nouveau sphygmomanomètre

1897 : Salomen, méthode d’analyse polarographique de la tension d’O2

1900 : Lansteiner annonce la découverte des groupes sanguins

1901 : Cushing visite les centres européens, A Pavie il trouve une simple adaptation de l’appareil à tension artérielle de Riva Rocci qui était utilisé en routine. En rentrant, il crée une nouvelle anesthésie chart et insiste sur la TA qui doit être mesurée dans toutes les opérations majeures...

1903 : Cushing : on routine determination of arterial tension in operation room and clinic. Boston Med Surg J , 1903, 148 : 250-256

1903 : Einthoven grâce au galvanomètre à corde construit un électrocardiographe et commence ses travaux sur l’ECG de l’homme.

1903 : sphygmomètre de Verdin

1903 : Rouslacroix : pouls et tension artérielle pour quelques interventions chirurgicales et leurs suites...

1904 : Tissot propose son spiromètre

1904 : décision du comité de Boston sur la détermination en routine de la TA en salle d’opération

1905 : Haldane : travaux sur la stimulation respiratoire par le CO2

1905 : Korotkoff propose la méthode auscultatoire de prise de la tension artérielle. Il utilise l’appareil de Riva-Rocci

1907 : Einthoven réalise le premier phonocardiogramme

1908 : Amblard, sphygmomètroscope, appareil destiné à mesurer la pression artérielle maxima, minima et la pression artériolaire digitale

1908 : Barcroft, rôle de l’hémoglobine dans la respiration.

1908 : Volhard propose ses tests chronométrés d’excrétion, de dilution et de concentration en néphrologie

1909 : Oscillomètre de Pachon