CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

  • Livres ou articles numérisés

  • Méthode pour rappeler les noyés à la vie, recueillie des meilleurs auteurs.
  • Détails des succés de l’établissement que la ville de Paris a fait en faveur des personnes noyées & qui a été adopté dans diverses provinces de France
  • Détails de l’accident funeste arrivé dans une fosse d’aisance de la ville de Narbonne
  • Considérations sur la douleur
  • A history of the discovery of the application of nitrous oxide gas, ether and other vapors to the surgical operations.
  • Méthode d’éthérisation par le chloroforme et l’éther sulfurique. expliquant les différentes causes des insuccés et des accidents nerveux qui se manifestent quelquefois pendant l’éthérisation. Moyens à employer pour prévenir ces accidents.
  • Notice sur l’éther et sur le chloroforme et leur emploi dans les opérations de la chirurgie dentaire.
  • De l’insensibilité produite par le chloroforme et par l’éther et des opérations sans douleurs
  • Traité théorique et pratique de la méthode anesthésique. E-F Bouisson
  • Des Avantages de l’emploi des agents anesthésiques dans la pratique chirurgicale
  • De l’emploi du chloroforme et de ses différentes applications
  • Etude de l’anesthésie locale dans l’art dentaire
  • L’anesthésie provoquée appliquée aux opérations chirurgicales et aux accouchements
  • Anesthésimètre Appareil propre à prévenir tout accident pendant l’éthérisation soit par l’éther, soit par le chloroforme
  • Traité d’anesthésie chirurgicale
  • 0 | 15 | 30



    Traité d’anesthésie chirurgicale

    Perrin Maurice-Constantin (1826-1889) , Lallemand Ludger (1820-1862)

    date de publication : 1863

    Présentation rédigée par Cazalaà Jean-Bernard

    Edité par : F. Chamerot
    Numérisé par : Gallica
      mise en ligne : samedi 9 octobre 2010


    En 1863 Perrin et Lallemand publient un traité d’anesthésie de 668 pages. Lallemand ne verra pas son œuvre car il est décédé l’année d’avant lors d’une campagne militaire.

    Traité d’anesthéie chirugicale

    Ce traité, bien qu’il ne comporte aucune iconographie est très intéressant car il montre bien l’évolution de l’anesthésie depuis sa découverte et le problèmes qu’elles posent 15 ans après. Il est à la fois dogmatique et pratique.

    Nous avons aimé son historique (94 pages) bien que certaines informations sur Morton et Jackson ne soient pas exactes. Une part importante est faite à l’hypnotisme et aux produits anesthésiques nouveaux utilisés à cette époque (amylène, ...).

    Ce traité comporte aussi une revue sur la composition des mélanges anesthésiques et notamment sur les travaux de Doyère sur la composition des mélanges inhalés au cours du temps.

    Mais surtout, l’analyse des phénomènes anesthésiques est très détaillée avec des considérations sur les accidents mortels et les moyens de les prévenir (200 pages). La bataille sur les dangers du chloroforme continue mais les idées reposent sur des motions scientifiques.

    Un dernier chapitre correspond aux aspects pratiques en fonction de l’intervention.

    Ce traité est le reflet de 15 ans de recherche et d’expérience en anesthésie. Beaucoup de notions physiologiques ont été trouvées mais elles ne seront réellement exploitées que plus tard.